Le PAIN DE TRANCHOIR

possède 2 fours bâtis uniquement chauffés

à la coque de noix

(excellent combustible végétal grâce à sa riche teneur en huile et ses pouvoirs aromatisants)

 

 

Les coques de noix

 se consument dans le foyer du four

 

 

Combustion des coques de noix

dans le foyer

 

 

Le Gueulard en fonte

crache les flammes

 dans le four afin de mettre

à bonne température

la "chambre de cuisson".

Le Four de 1905